Comment surfer plus vite sur Internet ?

Dans ce guide, on vous montrera comment surfer plus vite sur Internet en utilisant les navigateurs les plus populaires (c’est-à-dire Chrome et Firefox), comment vérifier rapidement s’il y a des virus ou des menaces qui se téléchargent sans notre autorisation, comment effectuer des tests efficaces pour comprendre quand notre ligne va vite et enfin on vous montrera les astuces pour rendre le réseau auquel on est connecté plus rapide, afin que vous obteniez toujours les meilleures performances.

Comment mesurer la vitesse de l’internet ?

1) Choisissez le navigateur le plus rapide en fonction du PC utilisé

Les navigateurs ne sont pas tous les mêmes, certains sont plus rapides pour faire certaines choses que d’autres.

Par exemple, Opera est le plus rapide à naviguer avec des connexions lentes.

Edge in Windows 10 est le plus rapide pour ouvrir des sites web sous Windows 10 et ce qui semble consommer moins de batterie sur les ordinateurs portables, mais il est aussi très simple et sans fonctions avancées.

Firefox et Chrome sont au contraire les navigateurs les plus complets, avec le support de tous les types de plugins et d’extensions, à tel point qu’ils deviennent presque des systèmes d’exploitation à part entière, certes rapides, mais ils peuvent devenir très lourds en ressources informatiques.

Sur les ordinateurs moins puissants et disposant de peu de mémoire, il est préférable d’utiliser un navigateur plus léger en consommation pour éviter de saturer toute la mémoire : on suggére d’essayer Slimjet ou bien l’un des navigateurs à télécharger pour tous les ordinateurs que on a présenté dans l’article consacré à ce sujet.

2) Astuces pour avoir toujours un navigateur rapide

Pour avoir un internet plus rapide, on devrait se rappeler quelles sont les règles d’or pour chaque navigateur :

– N’ouvrons pas trop de cartes à la fois (une bonne limite est de 5-6, jamais plus) ;

– N’ouvrons pas trop de fenêtres de navigateur (elles se cachent souvent et on ne se rend pas compte qu’on a plusieurs instances du même programme).

Il existe bien sûr aussi d’autres astuces pour surmonter le problème d’un trop grand nombre de cartes ouvertes ou d’une consommation excessive de RAM.

Une autre façon de surfer sur Internet sans avoir à ouvrir mille onglets en même temps est d’utiliser des services en ligne tels que Pocket ou Instapaper pour enregistrer les pages web à lire par la suite.

Fondamentalement, vous marquez les articles intéressants dans un bloc-notes en ligne que vous pouvez organiser de différentes manières et qui reste disponible à tout moment.

3) Réduire le nombre d’extensions installées sur le navigateur

Chrome et Firefox peuvent également devenir très lents si nous avons plus de 20-30 extensions installées.

Chaque extension est en fait un programme supplémentaire qui prend un certain temps à charger et reste en cours d’exécution en occupant de la mémoire ; elles ajoutent des fonctionnalités au navigateur, mais il n’est pas nécessaire d’en faire fonctionner plusieurs simultanément.

En général, il est préférable de désactiver temporairement les extensions non utilisées ou de les désinstaller si vous ne les utilisez jamais.

4) Effacer le cache et l’historique de navigation

Ceci est nécessaire pour donner plus de rapidité dans les résultats des moteurs de recherche. 

5) Vérifiez l’absence de virus et de menaces sur votre PC et votre navigateur

Il vaut toujours la peine, de temps en temps, de faire une vérification avec le programme ADWCleaner, le meilleur pour nettoyer Chrome, Firefox et tout navigateur des virus.

On téléchargera ce programme sur notre PC, puis on lançe le scan intégré à l’intérieur : le programme signalera immédiatement les extensions et les ajouts dangereux, même s’ils sont cachés dans le navigateur.

Même si nous disposons d’un bon antivirus, il est toujours bon d’intégrer l’analyse antivirale sur votre PC avec un outil comme Malwarebytes, idéal pour analyser périodiquement votre ordinateur à la recherche de menaces qui occupent la ligne et téléchargent beaucoup de données, ralentissant le navigateur et tout autre appareil connecté au réseau.

Pour en savoir plus sur les autres programmes de protection de notre PC, nous vous recommandons de lire l’article Comment supprimer les logiciels malveillants et les virus des ordinateurs infectés.

6) Optimiser les paramètres du réseau, en aval et en amont

Pour accélérer l’Internet, dans certaines circonstances, on pourrait apporter quelques modifications aux paramètres internes du système.

On l’avait notamment vu dans d’autres articles :

– 5 astuces Windows pour accélérer votre connexion ;

– Ce qui ralentit la vitesse du réseau (wifi ou filaire) et la connexion internet.

En suivant tous les conseils dont on a parlé dans les différents guides du site, on pourrait enfin accélérer l’Internet et tirer le meilleur parti de la bande passante disponible, sans craindre que les ralentissements soient causés par un PC infecté ou un navigateur trop lourd pour notre système.

7) Changer de chaîne Wi-Fi

Une fois les navigateurs configurés, on pourrait essayer de surfer plus rapidement sur Internet en changeant le canal du réseau sans fil auquel notre PC ou notre appareil est connecté.

Pour ce faire, on devrait accéder aux paramètres avancés du modem en notre possession, afin de pouvoir agir dans le menu réservé aux paramètres Wi-Fi.

En général, il vous suffit de taper les adresses suivantes dans n’importe quel navigateur :
-192.168.1.1
-192.168.0.1
-192.168.1.254

Une fois cela fait, on entre les identifiants de connexion (nom d’utilisateur et mot de passe, qui sont généralement admin/admin si on ne les a jamais modifiés) et explorons tous les menus jusqu’à ce que nous trouvions l’élément Channel dans les paramètres des réseaux sans fil.

Sur un réseau sans fil 2,4 GHz, on devrait veiller à choisir un canal libre ou un canal ayant le plus petit nombre de réseaux dans la région : on vous recommande d’essayer les canaux 1, 6 et 11 (ceux qui sont les plus compatibles avec tous les appareils), puis d’essayer les autres canaux (on recommande 3, 8 ou 10).

On évite d’utiliser les canaux de plus de 11 ans (12 et 13), car ils sont peu compatibles avec de nombreux appareils (smartphones, tablettes notamment).

Pour plus d’informations sur la manière d’accéder correctement aux routeurs, veuillez consulter notre aide -> Entrer le routeur pour accéder facilement aux paramètres.

Si on voulait plutôt vérifier combien de réseaux Wi-Fi sont présents à proximité de notre maison, afin de choisir immédiatement le meilleur canal, on vous recommande de lire le guide suivant -> Connectez-vous au canal sans fil du réseau wifi ayant le signal le plus puissant.

8) Se connecter à l’internet par le câble

Au lieu d’utiliser le sans fil pour n’importe quel appareil, on pouvait essayer de connecter des appareils « fixes » (c’est-à-dire ceux que on ne déplaçe pas) via le câble Ethernet, de sorte qu’on ne souffre pas de problèmes d’interférence avec le Wi-Fi.

Les appareils qui se « prêtent » très bien à la connexion par câble sont évidemment les PC fixes (de bureau), mais aussi les téléviseurs, les consoles et tout ce qui n’est pas un appareil mobile (c’est-à-dire les smartphones et les tablettes).

Si le modem est suffisamment proche de l’appareil (moins de 3-4 mètres), on peut essayer de tirer un câble Ethernet de qualité et utiliser l’un des ports LAN du modem pour la connexion : la vitesse atteinte par le câble est inégalée et vous sentirez la différence.

9) Modification du DNS

Une autre méthode largement utilisée pour accélérer toute connexion Internet consiste à utiliser un nouveau DNS pour la connexion, de manière à pouvoir contacter plus rapidement les nouvelles pages que l’on souhaite ouvrir sur le navigateur.

Pour pouvoir changer rapidement de DNS sur n’importe quel PC Windows, on vous recommande d’utiliser le programme gratuit DNS Jumper.

On installera et démarrera ce programme, sélectionnons notre réseau pour la connexion à Internet dans le menu Choisir l’adaptateur réseau, choisissons le service DNS que on voudrait dans le menu Choisir un serveur DNS et enfin cliquons sur Appliquer le DNS pour rendre les changements effectifs.

10) Changer de modem ou d’opérateur Internet

Si tous les conseils que on vous a donnés n’ont pas conduit à une augmentation de la vitesse de notre ligne Internet, on ne pourrait que suivre deux voies : changer de modem ou changer d’opérateur Internet.

Le premier chemin est bien sûr le plus facile : vous choisissez un nouveau modem, plus rapide et plus performant, afin d’obtenir une augmentation de la vitesse et de la couverture Wi-Fi.

Pour choisir un nouveau modem pour les connexions Internet modernes, nous vous suggérons de lire notre guide -> Meilleur modem à acheter (fibre, bi-bande, CA sans fil).

Si, en revanche, le problème est la vitesse de la ligne proposée par l’opérateur (on peut la tester avec de nombreux sites).
Changer de modem ne suffira peut-être pas : on devrait s’en remettre à un nouvel opérateur proposant de la fibre optique dédiée (FTTH) ou FTTC (également appelée VDSL ou fibre de cuivre mixte).

Publié le

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *