Tout savoir sur le smartphone dans la voiture

Publié le : 09 juin 20214 mins de lecture

Taper rapidement un message texte dans la voiture, c’est tout à fait normal pour de nombreux conducteurs.

Cependant, toute personne trop occupée à utiliser son téléphone portable en conduisant risque non seulement d’avoir un accident, mais agit également de manière illégale.

Combien de temps l’utilisation du téléphone portable est-elle autorisée au volant et à quelles sanctions pouvez-vous vous attendre ?

Le téléphone portable dans la main : Un refus catégorique

La situation est claire si le conducteur tient le téléphone portable dans sa main : Il n’a alors qu’une seule main sur le volant et enfreint ainsi le code de la route.

Un article interdit clairement l’utilisation d’une « oreillette » qui doit être tenue par le conducteur. L’utilisation d’un smartphone est légale s’il se trouve dans un support conçu à cet effet.

Ces supports sont désormais disponibles pour tous les modèles courants de smartphones et peuvent être facilement fixés au pare-brise.

En combinaison avec la fonction haut-parleur, il est également possible de passer des appels téléphoniques confortablement et avec les deux mains sur le volant.

Toute personne conduisant une voiture équipée d’un système mains libres bénéficie non seulement d’une plus grande sécurité lors des appels, mais aussi d’une meilleure qualité de voix.

Pénalité malgré le détenteur d’un téléphone portable ?

Mais même avec un support pour smartphone, vous ne devez pas passer trop de temps avec votre téléphone portable en conduisant.

Répondre à un appel ne pose aucun problème, mais si vous tapez constamment sur l’écran, vous agissez de manière illégale.

En effet, vous n’avez pas les deux mains sur le volant et vous ne pouvez pas vous concentrer sur la circulation.

Si vous êtes pris en train d’utiliser votre téléphone portable de manière excessive en conduisant, vous êtes passible d’une amende et d’un point dans le fichier des infractions routières.

Conduire une voiture en aveugle

Très peu d’utilisateurs de téléphones portables savent à quel point il est risqué de taper ou même de lire un SMS en conduisant.

C’est ce qu’a récemment démontré un contrôle de police : Au total, plusieurs conducteurs ont été arrêtés, dont certains d’entre eux ont été surpris en train d’utiliser leur téléphone portable.

Pour les inspecteurs, c’était une bonne occasion d’informer les contrevenants aux règles de la circulation sur les dangers de l’utilisation du téléphone, des textos et autres en conduisant.

L’attention au volant est une question de vie ou de mort.

Chaque regard sur le smartphone est dangereux.

Quiconque regarde l’écran de son smartphone ne serait-ce que deux secondes à 50 km/h vole à l’aveuglette sur 30 mètres.

Si un accident se produit, l’inattention causée par l’utilisation du téléphone portable peut avoir de graves conséquences.

S’il est prouvé que le conducteur était distrait par son smartphone, il peut être tenu pour responsable d’agression par négligence ou d’homicide.

La peine encourue peut aller jusqu’à cinq ans de prison ; au mieux, le conducteur s’en tirera avec une amende.

Les smartphones peuvent être compromis via la charge USB
Votre smartphone peut révéler si vous êtes sujet à la dépression

Plan du site